Commune de La Rochebeaucourt et Argentine

Commune de La Rochebeaucourt et Argentine

Une porte d'entrée sur la Dordogne

 
 
 
 

Les fêtes de Pâques se préparent

Article paru dans le journal Charente Libre du 2 mars 2013.

Il faut environ 40 000 fleurs en papier pour assurer la décoration des chars fleuris qui défileront pour le week-end de Pâques. (Photo CL)

A La Rochebeaucourt en Dordogne, on ne s’endort pas sur ses lauriers. Pendant les mois d’hiver, 30 à 40 bénévoles s’activent aux chaînes de fabrication des chars fleuris qui font la spécificité de la célèbre fête qui marque l’arrivée du printemps. Elle aura lieu cette année les dimanche 31 mars et lundi 1er avril. «Car de A à Z, tout est fait maison», précise Jean-François Ducher, le président du comité des fêtes de La Rochebeaucourt, qui supervise tout, depuis l’élaboration du plan jusqu’à la pose de la dernière fleur.

D’un côté, il y a une équipe qui à partir de papier crépon, à l’aide de gabarits également bricolés maison, découpe, met en forme et lie les bouts de papiers qui au final imitent des fleurs. Cette équipe en majorité féminine se réunit une fois par semaine pour découper à la dimension voulue et dans la couleur nécessaire, le papier d’abord mis en bandes, plié, passé à l’emporte-pièce, redécoupé. Certaines emporteront ensuite ces morceaux chez elles pour terminer l’assemblage à temps perdu. Car il faut 500 à 800 fleurs au mètre carré, soit environ 40 000 au total, pour habiller les sept chars qui défileront durant deux jours. Un véritable travail de fourmis. «Mais c’est un travail formidable qui unit les habitants de la commune et même ceux des alentours», assure le président du comité. Sans compter les «chicorées» qui iront orner les remorques qui transporteront les personnages fleuris. Là encore, ce sont des centaines de mètres de ruban de papier qu’il faut assembler à la machine à coudre et mettre en forme.

Dans un autre atelier, Jean-François Ducher et quelques compagnons manient la ferraille pour fabriquer des armatures grillagées sur lesquelles d’autres mains expertes fixeront les fleurs avec précision selon un plan en 3D afin de coller au plus près à la ressemblance du personnage ou de l’objet, imaginé.

Cette année, pour la première fois, une exposition commentée consacrée à la construction des personnages de fleurs, une voiture en l’occurrence, sera mise en place pendant la fête afin de montrer au public l’énorme travail que demande la préparation de cette cavalcade. Et d’autres nouveautés sont également en préparation.

Article original : ici


Partager via Facebook

Bienvenue

Activités

Services

Commerces

Rechercher une information

Patrimoine

RSS Actualités en direct

RSS Actualités en Dordogne

Informations thématiques

Contenu & Multimédia

Abonnez-vous à notre newsletter

Articles les plus consultés de la semaine

  • Diaporama

    fieux.jpgIMG_3683_DxO.jpgrue.jpgchamps.jpgargentine2.jpgcroix.jpgIMG_3691_DxO.jpgchapelle.jpgmaison.jpgIMG_3680_DxO.jpgrueeglise.jpgtour.jpgcloche.jpgmaisontour.jpgeglise.jpgvue_0.jpgcimetiere.jpgegliseflan.jpgvue.jpgeau.jpgargentine.jpgcheminvertue.jpg

Liens utiles

Rechercher par mots-clés

Anything in here will be replaced on browsers that support the canvas element

Les informations récentes

Statistiques